Fontaine à eau BRITA employés au bureau

Prévention des déchets au travail

BRITA a interviewé Petra Hutner à propos de la prévention des déchets

En collaboration avec le ministère bavarois de l’environnement et de la protection des consommateurs, l’université d’Augsburg a établi des directives pour la prévention des déchets pour les agences gouvernementales. Ce concept peut également être appliqué dans la plupart des entreprises. Petra Hutner est la responsable de ce projet et sait qu’il est essentiel que les gens changent leur façon de penser à propos des déchets.

Les directives destinées aux agences gouvernementales peuvent-elles également être appliquées aux entreprises ?

En général, oui. Après tout, la plupart des agences gouvernementales fonctionnent comme des entreprises, sans la partie production. Les directives peuvent donc s’appliquer aux secteurs public et privé.

La prévention des déchets est une stratégie à long terme plus efficace que le recyclage.

Qu’est-ce que la prévention des déchets exactement ?

Chaque pays a sa propre définition. La loi allemande la définit comme toutes les étapes avant qu’un produit ne devienne vraiment un déchet. En d’autres termes, si quelque chose est jeté, mais ensuite réutilisé (comme un réfrigérateur cassé d’abord mis en décharge, mais ensuite réparé et réutilisé), nous le considérons comme un type de prévention des déchets. Ce qui est important pour nous, c’est de faire la différence entre ce qui est vraiment un déchet et ce qui est juste considéré comme tel.

D’après vous, combien de gens donnent de l’importance à la prévention des déchets et à la préservation de l’environnement ?

Surtout en Allemagne, je pense que les gens ont tendance à davantage penser aux aspects environnementaux et au recyclage plutôt qu’à la prévention des déchets. Un exemple : beaucoup plus d’efforts sont faits pour réduire la part des énergies fossiles dans le mix énergétique plutôt que pour réduire les déchets. Les habitants des pays dans lesquels la séparation et la collecte des déchets sont faites de manière automatique négligent en général le sujet de la prévention des déchets. Les gens pensent tout simplement que l’on peut tout recycler.

BRITA waste prevention woman in office with water

Il existe de nombreuses manières de réduire la quantité de déchets que vous produisez en adoptant la bonne attitude. ‒ Petra Hutner, Université d’Augsburg

Définissez-vous des objectifs et commencez avec de petites choses

Comment les entreprises peuvent-elles vraiment réduire leurs déchets ?

Les entreprises peuvent limiter les agents toxiques et les métaux critiques qu’elles utilisent pour leurs processus de fabrication. Les consommateurs peuvent prolonger la durée de vie de leurs appareils et utiliser des lampes à LED dans les bâtiments. À la fin de vie d’un produit, vous pouvez le réparer plutôt que de le jeter. Le partage des imprimantes est également une autre manière d’y contribuer.

Quelles sont vos recommandations pour les entreprises ?

Premièrement, définir des objectifs communs et impliquer tous les départements. Une entreprise ne peut établir des directives efficaces et mesurer sa réussite que si des objectifs clairs ont été établis.

Quels conseils pouvez-vous donner aux entreprises qui souhaitent faire un premier pas ?

Elles peuvent commencer par économiser le papier en paramétrant leurs imprimantes en recto verso et noir et blanc. Une autre manière vous permettant d’éviter de nombreux déchets est d’installer des fontaines à eau. Les employés pourront ainsi remplir leurs verres et leurs bouteilles quand ils le souhaitent. Les fontaines à eau permettent également de supprimer les coûts d’achat de bouteilles d’eau et évitent les déchets liés à leur production, leur transport et leur collecte.

Petra Hutner, Université d’Augsburg

BRITA waste prevention Petra Hutner

Petra Hutner est diplômée en géographie et en éthique environnementale. Elle travaille à l’université d’Augsburg dans un groupe de recherche spécialisé en stratégie des ressources, en production et en gestion de la chaîne logistique.

Que coûte la prévention des déchets et quels sont les avantages pour les entreprises

De quoi a-t-on besoin pour commencer ?

Une volonté de changement et une compréhension commune. Il est primordial de soutenir les décideurs, afin qu’ils puissent montrer l’exemple. La préservation de l’environnement doit être intégrée à la stratégie à long terme de l’entreprise. Nous recommandons d’organiser des formations pour les employés afin de changer leur attitude sur le long terme.

Quel est l’impact du changement des bouteilles en plastique vers les fontaines à eau ?

Pour sensibiliser les employés à la prévention des déchets, il est primordial de commencer avec des changements visibles, comme l’utilisation de fontaines à eau. De telles mesures permettent aux employés de prendre conscience de la valeur de cette ressource et offrent une alternative écologique aux bouteilles jetables.

Le coût de la prévention des déchets est-il important ?

L’investissement dépend toujours du concept et de la réalisation. Passer à des lampes à LED nécessite un investissement financier, alors que ce n’est pas le cas pour le changement des paramètres d’une imprimante. Les fontaines à eau nécessitent également un investissement de départ plus important, mais permettent d’économiser de l’argent à long terme. Pour la simple raison que vous n’aurez plus à acheter de bouteilles en plastique. En général, on peut dire que tous les coûts liés à la préservation de l’environnement en valent la peine à long terme.

Quels avantages la prévention des déchets offre-t-elle aux entreprises ?

L’adoption de pratiques respectueuses de l’environnement, comme la prévention des déchets, contribue à améliorer l’image de l’entreprise. De plus, cela peut vous permettre d’offrir un meilleur service client. Par exemple, avec les fontaines à eau, votre entreprise pourra offrir à vos clients et à vos partenaires de l’eau fraîche, plate ou gazeuse. De plus, l’identité de votre entreprise sera renforcée grâce à son logo apparaissant sur les bouteilles en verre.